Programme formation artistique 22-23

– Module 2 : vers la théâtralité du mouvement –

 

théâtralité et musicalité du mouvement

Module 1 : les fondamentaux

Module 2 : vers la théâtralité du mouvement

Du 22 avril au 1er mai 2023
Ce corps qui pense et qui s’émeut

Module 3 : les dialogues transversaux

hors formation continue

Publié le 01.07.22

Du 18 au 26 février 2023 – Studio-Grange de Clavères (Gers)

Théâtralité et musicalité du mouvement

Présentation

Cette formation offre l’opportunité de mettre en perspective la notion de théâtralité du mouvement.

Quand le mouvement est-il théâtral ?
Depuis de nombreuses années, cette question est au cœur des recherches menées par Yves MARC et le Théâtre du Mouvement.
Sont apparues peu à peu, au détour du chemin, des notions comme conscience, présence, états de pensée et états émotionnels, corps usuel et corps de fiction.

Au cœur de ces notions était toujours présente celle de la musicalité du mouvement dans sa double définition de rapport au temps et rapport à la force. Nos pensées ne s’expriment-elles pas dans notre corps à travers la dynamique du mouvement ?

Ce sont toutes ces notions qui ont invité Yves MARC pour la première fois à proposer une formation où théâtralité et  musicalité du mouvement sont organiquement liées.

Ce focus permet d’acquérir une meilleure présence à soi-même, aux autres, au monde.

Contenu

Cette formation permettra donc de découvrir et développer des vocabulaires et des dimensions dramatiques possibles du mouvement sur lesquels s’appuyer en vue du jeu dramatique, tout en proposant un langage scénique spécifique.

À partir des fondamentaux du corps et de la conscience corporelle dans le mouvement, la formation questionnera les notions de présence (présence à soi et présence aux autres), d’incarnation et d’écoute.

Seront développées des notions spécifiques sur la  tension dramatique de l’espace et surtout sur la musicalité du mouvement à partir de laquelle se structurera peu à peu la théâtralité.

Regarder un film, un spectacle, une scène de la rue et… couper le son ! On voit que tout geste, tout mouvement a une définition dynamique, « une musicalité » qui se définit par rapport au temps (vitesse, durée, rythme) et à la force (intensité, résistance, énergie, pression, tension, relâchement… comédie du muscle !). Lento, accelerando, pizzicato, vibrato, silence, accent léger ou appuyé, suspension… Le mouvement ainsi musicalisé devient théâtral par les états de corps, de pensée, d’émotions qu’ils provoquent et révèlent pour l’acteur et le spectateur.

Le corps peut devenir théâtre musical pour peu que l’on prenne conscience de cette musicalité, nuançant à l’infini les couleurs préparant les coups d’éclat… les coups de théâtre ! Tout acteur du spectacle vivant va être confronté à la précision et à la définition de cette dynamique et va pouvoir en ressentir les résonances intérieures.

Comment un changement de rythme ou de tonus, une répétition ou une suspension dans la même séquence de mouvement,  peuvent-ils raconter des choses différentes ?

Objectifs et moyens pédagogiques

Objectifs généraux

  • Saisir l’opportunité de mettre en perspective la notion de théâtralité du mouvement en terme de conscience, présence, états de pensée et états émotionnels, corps usuel et corps de fiction.
  • Transmettre la notion de la musicalité du mouvement dans sa double définition de rapport au temps et rapport à la force.
  • Développer et apprendre des vocabulaires et des dimensions dramatiques possibles du mouvement sur lesquels s’appuyer en vue du jeu dramatique, tout en proposant un langage scénique spécifique.

Objectifs pédagogiques

  • Explorer le jeu des vitesses, des dynamiques fondamentales, du rythme et des durées,des causalités et des conséquences dynamiques en insistant sur la précision de ces définitions. (8 h)
  • Étudier le phrasé gestuel : depuis la pensée du mouvement jusqu’à sa réalisation dynamique. (8 h)
  • Prendre conscience des positionnements respiratoires : lieux de musique et d’émotion. (8 h)
    – Repérer les variations toniques du corps en mouvement et de leur économie (5 h)
  • Éprouver combien la musicalité du mouvement permet, par le jeu des fondamentaux du corps, d’accéder au jeu dramatique par les états émotionnels et de pensées traversés. (5 h)
  • cheminer à travers les jeux individuels et collectifs d’improvisation en direction de la composition du mouvement. (11 h)

Véritable boîte à outils, la formation s’adapte à la situation des participants.

Les cours théoriques sont partagés entre des temps d’enseignement et d’échanges autour des pratiques de chacun. Ils s’articuleront avec des mises en pratique afin de les accompagner au mieux à évoluer selon leur propre parcours.

Cette formation fait partie du Module 2 du programme Corps Théâtral et Mouvement, mais cette formation fait l’objet d’une thématique spécifique et autonome, et peut donc être suivie indépendamment.

Cette formation s’adresse à des artistes professionnels ou en voie de professionnalisation dans la filière du spectacle vivant.
Elle s’adresse également aux enseignant·e·s d’éducation physique et artistique, aux chercheurs et professeurs, aux amateurs qui ont des pratiques corporelles artistiques régulières.

1. Critères administratifs :

  • Être âgé·e de 18 ans minimum.
  • Être adhérent·e à l’association.

2. Expérience :

  • Avoir une pratique de la scène quelque soit le genre de spectacle vivant ou être en voie de professionnalisation dans cette filière.
  • Avoir une pratique corporelle régulière.

3. Compétences :

  • Disponibilité et capacité à suivre une formation à temps plein.
  • Capacité à travailler en équipe.
  • Capacité d’adaptation à des environnements professionnels variés.
  • Autonomie, rigueur et investissement sont nécessaires au suivi optimal de la formation

4. Centres d’intérêt :

  • Intérêt pour le corps, le mouvement, le geste et pour la pratique de la théâtralité corporelle.
  • Être familiarisé·e à des pratiques corporelles diverses .

Cette formation est accessible aux personnes en situation d’handicap aptes à la pratique corporelle.

 

Dates et lieu : du samedi 18 février à 13 h 30 au dimanche 26 février 2023 à 13 h 30, au Studio-Grange de Clavères (Gers).

Durée : 42 h en présentiel (2 demi-journées de repos)

Appel à candidatures : juin 2023.

– Clôture des candidatures :
Financement par un tiers : 18 janvier 2023
Financement à titre individuel : le 8 février 2023

– La sélection est effectuée après lecture des dossiers de candidature et des entretiens (téléphonique/courriel).
– Sélection finale : 12 février 2023.

La candidature en ligne se fait par l’envoi de la lettre de motivation décrivant la motivation, les attentes et besoins professionnels du-de la bénéficiaire, accompagnée d’un curriculum vitae illustré d’une photo et décrivant le parcours professionnel du bénéficiaire.

Prise en charge par 1 tiers Prise en charge à titre individuel Prise en charge à titre individuel
-25 ans

745€

546€

420€

Selon votre situation professionnelle, des aides au financement sont possibles.

En savoir plus

Yves Marc Qualiopi