Programme formation artistique 22-23

– Module 3 : les dialogues transverseaux –

 

les dialogues possibles du texte et du mouvement

Module 1 : les fondamentaux

Module 2 : vers la théâtralité du mouvement

Du 22 avril au 1er mai 2023
Ce corps qui pense et qui s’émeut

Module 3 : les dialogues transversaux

hors formation continue

Publié le 01.07.22

Du 18 au 29 mai 2023 – Studio-Grange de Clavères (Gers)

Les dialogues possibles du texte et du mouvement

Présentation

À l’heure du transversal, du pluridisciplinaire, du transdisciplinaire, se pose la question des langages scéniques croisés, de leur dialogue et de leur relation.

  • Comment les « textes » du corps (mouvement, geste, composition et écriture corporelles) dialoguent avec le texte littéraire ?
  • Comment ce dernier « s’incorpore » ou non dans les structures fondamentales du corps (respiration, tonus, appui au sol, posture, attitude, marche) ?
  • Comment ce texte vibre en rapport aux états de pensée et états émotionnels ?
  • Comment un texte littéraire discontinu peut être ponctué et mis en perspective par le mouvement ?
  • Comment le mouvement peut faire mieux entendre le mot, comment le texte met en valeur les qualités du mouvement ?

Le chantier pédagogique du Collectif des arts du mime et du geste a éditée en 2021 deux fascicule dont 1 sur “Le corps répertoire”.

Cette notion a alerté Yves Marc responsable pédagogique sur cette notion fondamentale de corps répertoire. A partir d’une partition corporelle existante faisant partie du répertoire national des arts du mime et du geste Yves Marc proposera aux stagiaires :

l’apprentissage de cette partition

1 attention particulière à la précision des écritures

1 interprétation méticuleuse de la partition

1 visionnement individuel de ce répertoire incarné

Ce point de vue pédagogique mettant particulièrement en valeur l’action des neurones miroirs va favoriser de nouveaux apprentissages à partir de “partitions répertoires” existantes.

Contenu

En s’appuyant sur des notions anatomiques, physiologiques et neurologiques simples du corps et du mouvement, il sera proposé aux participants de partir à la rencontre de certains fondamentaux du corps qui régissent l’existence de l’être humain.

Ces fondamentaux, souvent subconscients, sont la toile de fond des « états de corps », des « états de pensée et émotionnels ».
le regard : intensité, présence, orientation, expressivité. La relation expressive des yeux aux paupières aux sourcils et à la tête.
la respiration : approche de ses dimensions organiques : positionnement respiratoire, la respiration comme schéma effecteur émotionnel majeur, découverte de la dimension musicale de la respiration.
la tonicité – jeu des tensions et détentes : de la tension liée aux états émotionnels jusqu’à la résistance musculaire et la comédie du muscle de l’acteur physique.
la posture : équilibres posturaux, la réponse à la gravité terrestre, économie posturale

L’approche de ces fondamentaux sera, pour chacun, l’opportunité de mesurer l’importance de l’attention neurosensorielle et pour l’acteur, le berceau du jeu dramatique et de l’incarnation.

Ces informations sensibles faciliteront la mise en jeu du corps en mouvement par rapport à l’espace (espace du corps et corps dans l’espace), au temps (vitesses et rythmes) et à la dynamique (modulations des intensités).

Objectifs et moyens pédagogiques

Objectifs éducatifs

1) Se poser la question des langages scéniques croisés, de leur dialogue et de leur relation à l’heure du transversal, du pluridisciplinaire, du transdisciplinaire,

2) Faire comprendre et sentir :

  • comment les « textes » du corps (mouvement, geste, composition et écriture corporelles) peuvent dialoguer avec le texte littéraire ?

  • Comment ce dernier « s’incorpore » ou non dans les structures fondamentales du corps (respiration, tonus, appui au sol, posture, attitude, marche) ?

  • Comment ce texte vibre en rapport aux états de pensée et états émotionnels ?

  • Comment un texte littéraire discontinu peut être ponctué et mis en perspective par le mouvement ?

  • Comment le mouvement peut faire mieux entendre le mot, comment le texte met en valeur les qualités du mouvement ?

 

Objectifs pédagogiques

  • Étudier les relations texte/mouvement par rapport : au jeu du temps : succession, simultanéité, superposition, canon, strette, causalités, résonances, à la dynamique : opposition, contradiction ou renforcement des jeux d’intensité, à l’espace : jeux des plans de l’espace, des tensions d’espace, des orientations, des hauteurs, au sens : redondance, écho. (nombre d’heures :14)

  • Découvrir les écarts poétiques ou dramatiques qui peuvent en découler tout particulièrement en fonction des jeux analogiques et métaphoriques.(nombre d’heures :8)

  • Explorer le mouvement à partir de partitions corporelles existantes, (nombre d’heures :10)

  • Composer des partitions pendant la formation (nombre d’heures :12)

  • construire des partitions directement dans la relation au monologue (nombre d’heures :10)

Véritable boîte à outils, la formation s’adapte à la situation des participants. Les cours théoriques sont partagés entre des temps d’enseignement et d’échanges autour des pratiques de chacun. Ils s’articuleront avec des mises en pratique afin de les accompagner au mieux à évoluer selon leur propre parcours.

Nombre de participants : 12

Le déroulé et l’emploi du temps seront transmis sur le temps d’accueil, le premier jour de la formation.

Cette formation fait partie du Module 3 du programme Corps Théâtral et Mouvement, mais cette formation fait l’objet d’une thématique spécifique et autonome, et peut donc être suivie indépendamment.

Cette formation s’adresse à des artistes professionnels ou en voie de professionnalisation dans la filière du spectacle vivant.
Elle s’adresse également aux enseignant·e·s d’éducation physique et artistique, aux chercheurs et professeurs, aux amateurs qui ont des pratiques corporelles artistiques régulières.

1. Critères administratifs :

  • Être âgé·e de 18 ans minimum.
  • Être adhérent·e à l’association.

2. Expérience :

  • Avoir une pratique de la scène quelque soit le genre de spectacle vivant ou être en voie de professionnalisation dans cette filière.
  • Avoir une pratique corporelle régulière.

3. Compétences :

  • Disponibilité et capacité à suivre une formation à temps plein.
  • Capacité à travailler en équipe.
  • Capacité d’adaptation à des environnements professionnels variés.
  • Autonomie, rigueur et investissement sont nécessaires au suivi optimal de la formation

4. Centres d’intérêt :

  • Intérêt pour le corps, le mouvement, le geste et pour la pratique de la théâtralité corporelle.
  • Être familiarisé·e à des pratiques corporelles diverses .

 

Dates et lieu : du jeudi 18 mai à 13 h 30 au lundi 29 mai 2023 à 13 h 30, au Studio-Grange de Clavères (Gers).

Durée : 60 h

Date limite de candidature :
Financement par un tiers : le 18 avril 2023
Financement à titre individuel : le 8 mai 2023

Prise en charge par 1 tiers Prise en charge à titre individuel Prise en charge à titre individuel
-25 ans

1050€

780€

600€

Selon votre situation professionnelle, des aides au financement sont possibles.

En savoir plus

Yves Marc Qualiopi